Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Tout au fond du "jardin de Claire" se dresse une  ruine. 

Depuis des années Claire rêve devant ces ruines.

      Ainsi est né ... LE PAN DE MUR

Un escalier y a laissé sa trace. Des vestiges de  papiers pendent.

Çà et là, une chambre,  nid d'enfant,  salon,

Trace d’une cheminée Traces d'une vie... .

 Claire se pose et  vous  raconte "ses souvenirs" 

 

/ / /

              Cher Paul,

Nous avons passé encore un merveilleux après midi.

Après  avoir  déjeuné en amoureux à Eze - La Bella Vista, ce restaurant que nous affectionnons, tant pour sa cuisine que pour que pour son décor

Vue sur la mer du haut de la Corniche au-dessus d’Eze. Je ne citerai que nos délicieux scampis flambés au whisky et le petit loup grillé.

Le tout accompagné d’un délicieux Bandol que tu bois avec de petit gloussement de bonheur, regardant là bas où le ciel et la mer se confondent.

                         

 Il faisait un temps splendide et pour nous deux ce fût la fête.

D’abord chez moi dans ce douillet petit meublé à l’ancienne, que j'avais trouvé, niché au cœur du vieux Nice.

Folies des retrouvailles, déclic magique de deux corps si parfaitement accordés au fil du temps.

Il y a maintenant neuf mois que nous nous aimons et c’est à chaque fois la folie ! Pourtant, nous avons frôlé la catastrophe. Ce jour j’ai failli tout gâcher: parce que tout nous sépare.

Tout est inévitablement éphémère de part nos situations, notre âge, nos différences et je doute fort de la pureté de tes intentions à mon sujet mon cher, je ne pense pas me tromper. Même si dans le feu de la passion tu dis aimer aussi ma tête, je pense que tu aimes surtout mon corps

Vois-tu cher petit monstre je ne suis pas dupe d’une certaine indifférence que tu affecte concernant l’intérieur de ma tête. Ce qui me rassure un peu  c’est le fait que,  en dehors de ton petit monde, femme, enfant, et de ta situation, je jurerais que tu te moque du reste du monde Ce que je ne supporte pas...alors j’ai failli te crier ma colère.

Mais  le cher malin,  le fou d’amour a bien su faire la pirouette.

Une fois de plus je me suis retrouvée poupée chiffon, et tu ne m’as laissée que meurtrie, chancelante et docile.

Comme d’habitude tu es retournée à ta vie: Au revoir, à vendredi !

Ce soir me voilà à nouveau, avec ma solitude, mes doutes, mes peurs.

La fraîcheur et le silence de la chambre endorment mes souffrances.

Une nuit de plus où le sommeil me surprendra, recroquevillée, la gorge serrée, avec au coin des yeux des larmes échappées de mon cœur si lourd

M.J  1985 .

 

Partager cette page

Repost 0
claire-le-pan-de-mur.over-blog.com Claire - dans Lettre non postée

  • Claire

MA DROLE DE VIE

Résultat de recherche d'images pour "livre gif animé gratuit"  A L'automne de sa vie Claire se pose, raconte ses souvenirs

TU NAIS SEUL, TU MEURT  SEUL,  ENTRE LES DEUX IL Y A DES FAITS DIVERS. CHOISISSEZ BIEN VOS FAITS DIVERS  L Ferré

    MON ENFANCE 

 1955 - 1960 MARIAGE

LE CHEMIN  DE LA LIBERTE

1960 - PORTE DE PANTIN

BILLANCOURT - RUE BROCA

1969 LA SCHLAGUE

1970 - 1980  NICE

1970  - LE SELECT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         

MONTMARTRE

  UN AMOUREUX DE MONTMARTRE

    MONTMARTRE SECRET

POESIES - TEXTES

POESIES

J'AI FUIS     J'AI VU       RÊVERIE

 A MON ETOILE      ODE A MON CHAT

 RACINES    REQUIEM     PEUT - ETRE

RENCONTRE

TEXTES

2012  ECRIRE   

 MA TANTE JO   TU ME MANQUES

IMPOSSIBLE AMOUR

LE RÊVE FOU

LE SATELLITE PERDU

 

                                                                                                                              

 

ENFANTS DE LA GUERRE

      GERALD