Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Tout au fond du "jardin de Claire" se dresse une  ruine. 

Depuis des années Claire rêve devant ces ruines.

      Ainsi est né ... LE PAN DE MUR

Un escalier y a laissé sa trace. Des vestiges de  papiers pendent.

Çà et là, une chambre,  nid d'enfant,  salon,

Trace d’une cheminée Traces d'une vie... .

 Claire se pose et  vous  raconte "ses souvenirs" 

 

/ / /

Maudit mois de février 2001.

A celle qui est partie.... JO...  ma tante,  de quelques années mon ainée.
Ma "grande soeur, ma  "petite mère" des années 39/40

bail076-copie-1.jpg
     En ces jours où je dois me préparer a  "quitter " ma  maison, pour partir vers un ailleurs... Je vide les tiroirs et rempli  les cartons. 

    Inévitablement  j'ai entrouvert l'album souvenirs. Les photos de nos promenades, dans le grand  parc A. Citroën aux Moulineaux 

    Nos ballades dans Panam,  au  bal de la Mairie du 14ièm où j'aimais te regarder danser...Ce dernier été 2000 :  A 75 ans tu virevoltais encore avec tant de plaisir.
 - Et ces quelques "comédies musicales"  et pièces de Théâtre qu'en ce temps là  j'ai pu t'offrir. J'avais gagné l'gros lot !! 

Dieu merci...  J'ai pu te gâter cette dernière année.
Putains de clopes et putain de cancer!! T'as bouffé les poumons...
Et de battre ton coeur s'est arrêté. 

REMEMBER

    C'est terrible....  Vider  SA maison...  Et puis fermer la porte ... 
    Vous vous cramponnez encore quelques instants à la poignée, ce n'est qu'une poignée, qu'une porte... mais si lourde.
Et puis cela vous saute à la gueule ...Vous n'aurez plus le droit d'ouvrir cette porte..Cette porte qu'elle ouvrait  heureuse de nos retrouvailles, nos bavardages, nos souvenirs.
Toute notre famille avait habité ce grand immeuble, et  tata  JO  en fut la dernière locataire.


... Plus tard, qu'en le coeur fera moins mal, vous repasserez devant son immeuble, dans cette ville devenue  étrangère parce que vous n'aurez plus personne à y retrouver. Dans sa rue l'envie vous prendra..  De lever la tête,  habité d'un fol espoir. Mais ce ne sont plus ses rideaux.  La fenêtre  est  bien là, comme amputée de son bras, de sa main qu'elle agitait vers vous, lorsque vous la quittiez. Elle vous faisait des signes  joyeux, jusqu'au bout de la rue ...                 -  Jusqu'au bout du regard.

- " Un jour peut- être, comme moi, vous oserez revenir  dans son quartier. L'envie vous prendra de faire  "comme si"  vous  lui  rendiez  visite, alors vous franchirez la porte du viel immeuble  aux briquettes rouges. Le coeur battant vous monterez l'escalier dédaignant l'ascenseur... Vous retrouverez cette odeur très spéciale, innoubliable. Mélanges de cire, de pot au feu, et  d' accres parfums que vous respirerez presque avec délice,

 

    " ELLE" ... Vous l'imaginerez  encore là,   presque "accessible",
4ièm étage et voilà  la porte ... Une envie folle, le geste à jamais défendu. Vous hésiterez... Tout votre corps  tendu dans votre quête...
Mais  déjà  vaincue par l'atroce vérité... Le coeur  lourd, au bord des larmes... Vous repartirez  sans jamais avoir osé frapper.


    Marches après marches, impuissante, vous redescendrez  cet escalier. C'est alors que  vous  LA quitterez une dernière fois sans même l'avoir retrouvée.
 

- Malgré mon âge,  je n'ai pas d'autres mots pour te dire:   Combien tu me manques ma  " TATA JO "

 Extrait de : mes nuits sans sommeil.  Monique​

Comme un clin d'oeil du ciel... 

              sur  la 2ièm image au 4ièm étage  "Google"   nous indique sa fenêtre.

TU ME MANQUES...
TU ME MANQUES...

Partager cette page

Repost 0
claire-le-pan-de-mur.over-blog.com Claire - dans ECLATS DE VIE

  • Claire

MA DROLE DE VIE

Résultat de recherche d'images pour "livre gif animé gratuit"  A L'automne de sa vie Claire se pose, raconte ses souvenirs

TU NAIS SEUL, TU MEURT  SEUL,  ENTRE LES DEUX IL Y A DES FAITS DIVERS. CHOISISSEZ BIEN VOS FAITS DIVERS  L Ferré

    MON ENFANCE 

 1955 - 1960 MARIAGE

LE CHEMIN  DE LA LIBERTE

1960 - PORTE DE PANTIN

BILLANCOURT - RUE BROCA

1969 LA SCHLAGUE

1970 - 1980  NICE

1970  - LE SELECT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         

MONTMARTRE

  UN AMOUREUX DE MONTMARTRE

    MONTMARTRE SECRET

POESIES - TEXTES

POESIES

J'AI FUIS     J'AI VU       RÊVERIE

 A MON ETOILE      ODE A MON CHAT

 RACINES    REQUIEM     PEUT - ETRE

RENCONTRE

TEXTES

2012  ECRIRE   

 MA TANTE JO   TU ME MANQUES

IMPOSSIBLE AMOUR

LE RÊVE FOU

LE SATELLITE PERDU

 

                                                                                                                              

 

ENFANTS DE LA GUERRE

      GERALD