Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tout au fond du "jardin de Claire" se dresse une  ruine. 

Depuis des années Claire rêve devant ces ruines.

      Ainsi est né ... LE PAN DE MUR

Un escalier y a laissé sa trace. Des vestiges de  papiers pendent.

Çà et là, une chambre,  nid d'enfant,  salon,

Trace d’une cheminée Traces d'une vie... .

 Claire se pose et  vous  raconte "ses souvenirs" 

 

1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 14:52
THE CRASY STORY  raconte un rêve authentique, un rêve fou dans lequel revient l'être aimé 55 ans après l'histoire.  D'UN AMOUR IMPOSSIBLE.

ACTE I 

Il était là, à la sortie de cette bouche de métro, la même qu’il y a longtemps.

Il lui avait donné ce rendez-vous quelques jours auparavant, et depuis elle ne savait quoi en penser.

Le voilà devant elle, il n’a pas changé. Ses yeux noirs l’enveloppent tout entière.

ELLE, elle est là, sans voix, le cœur battant… Chancelante sous l’émotion.

Il l’a rattrape dans ses bras, la serre à l’étouffer - Dans son oreille il murmure…

- «  Ma guerrière, Comme tu es belle, comment j’ai pu, comment j’ai pu »
Le reste se perd au fond de sa gorge, il dévore sa bouche de baisers longs, longs.
Puis  il regarde le  visage aimé, renié, mais jamais oublié , enfouissant ses mains dans les longs cheveux de la femme. Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils se retrouvent.... Devant cette bouche de métro, comme avant.

La suite se trouve: Dans les pages colonne de gauche. Suivre ce lien :   link
Ce rêve puisqu'il s'agit d'un rêve est la suite de cet  "AMOUR IMPOSSIBLE" des années 60

Repost 0
claire-le-pan-de-mur.over-blog.com Claire - dans souvenirs
commenter cet article
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 16:41

Vous n'y échapperez pas ce jour 18 Décembre 2011

Anniversaire de la disparition  de Gilbert Bécaud en 2001

Pourquoi ? Non par par goût "nécrologique"  Gilbert n'aurait pas aimé

C'est à cause de Drucker et Aznavour que m'a pris l'envie...de ce post

Ce dimanche, un bel et riche hommage en présence de sa famille.

 

G.Bécaud Olympia 1987 ...
Désiré ... Avec ses 3 filles sur scène, tellement ému qu'il en oublie les paroles
de sa chanson!!
 
Bécaud un chanteur avec des problèmes de chanteur  

 

Bécaud pour moi, c'était un "grand" Compositeur, Interprète, Chanteur.
Bécaud de trouve aussi dans quelques pages de ma vie.

"Et maintenant que vais-je faire"...  1957 Jai une petite fille d'un an et je dois reprendre mon travail. C'est important car nous venons d'acheter un petit appart en viager à Meudon (rez de chaussé sur la place du marché)
Hé voui!! 
A 20 ans propriétaire !!  A 75 ans locataire,  bon... Oublions!!
Travaillant à Sèvres dans cette fameuse usine de "munitions"
Je dépose ma fille à la crêche... j'enfourche ma moto, une 50 "Pigeot" noire.
C'était l'hiver...
Je monte la route de Sèvre traversant Meudon La Forêt et dans un virage badaboum !! Glissade... Je suis blessée à la jambe, rien de grave. Mais la moto est cabossée et la direction voilée... 
Une voiture s"arrête, un monsieur se penche, prend de mes nouvelles, constat des dégâts...

- "Que puis-je faire pour vous aider "Mademoiselle"?
- ' Voulez-vous venir chez moi vous soigner,  je demeure juste là , cette maison à l'orée du bois "
Euh... Le visage de ce mec ? Je le connais ?? Mais qui est-ce ? méfie
L'homme lit dans mes pensées ... N'ai pas peur petite, alors il chantonne...
- "
Comme l'argile , L'insecte fragile, L'esclave docile, Je t'appartiens!!    

-"C'est moi Gilbert...   Et je reconnais la chanson, succès de cette année là
Bien sûr que  reconnaissais Bécaud, mais ma chute m'avait bien étourdie.
Voulant aller à mon travail j'acceptais qu'il range la moto devant chez lui et qu'il me transporte à l'usine... Voilà comment j'ai rencontré Mr G Bécaud et...
Ce n'est pas anodin puisqu'à cette époque j'étais encore très imprégnée d'une éducation religieuse,  et ce chanteur fût un grand catholique jusqu'à sa mort.
Ce jour là, d'un même accord nous avons parlé... De la chanson... Et du Bon Dieu.

Plus tard, j'ai assisté à l'un de ses "Olympias" et me souviens d'une émotion intense lors de la chanson "L'Orange"... A la fin  il courrait sur la scène suppliant...

- "Pas volé, pas volé, je vous jure c'est pas moi, j'ai pas volé l'orange...
Accroché au rideau rouge puis à genoux OUPSSS!! J'étais en larmes.
J'étais tellement dans le feu de l'action que je me retenais de crier:
"Laissez le, croyez-le, c'est pas lui qu'a volé l'orange, l'orange du marchand !!!!

Ah Ah !! Je vois que vous vous êtes pris au jeu...  Vous en voulez encore?

J'ai adorré G Bécaud.  Quant à la chanson "Et maintenant"...
Que de larmes elle m'a fait coulées...  
C'était en 1959 après mon divorce, ma petite fille de 3 ans sur les bras !! 
Le saviez-vous: Gilbert était niçois... En 1967 Gilbert et BB a St Tropez...
Une aventure torride. Histoire que raconte cette chanson: LE MUR 

-" Y a toujours un côté du mur à l'ombre et jamais nous y dormirons ensem-embles
   *Nous aimer au soleil, nus, presqu'innocents ...

Je termine sur cette autre chanson qui me touche particulièrement... 
1992 ** Mon "aventure"Mes errances dans les casinos... 

 L'Aventure 

Je n'avais plus rien à rêver  Je n'avais plus rien à chanter

Quand tu es venue m'apporter, nToi, l' Aventure

J'avais organisé ma vie, J'étais bon père et bon mari
C'était classé, c'était fini - Fini, l' Aventure

Ouais, j'avais le dos au mur - Ouais, j'avais besoin d'air pur
Bien sûr, je ne cherchais pas - Mais j'étais prêt à n'importe quoi
Et voilà qu'un coup de printemps -M'a réveillé au bon moment
Je l'ai mordue à pleines dents, L' Aventure

On ne peut pas tomber plus bas - Souvent, je suis rentré chez moi
Avec l'envie que ça se voie sur moi, L'aventure!! 

BONNE SEMAINE. MJ

 

Repost 0
claire-le-pan-de-mur.over-blog.com Claire - dans souvenirs
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 17:13
ET VOILA .... A JOUER LES PEINTRES EN BÄTIMENT - JE ME SUIS BLOQUE LE DOS.... RESULTAT : DIMANCHE AUX URGENCES !!!
LOMBALGIE ? CURALGIE ? EN VOILA POUR QUELQUES JOURS COUCHEE SUR LE DOS ET DONC PAS FACILE POUR BLOGUER
PATIENCE ... PATIENCE...
JE N'AI PAS DIT MON DERNIER MOT!!!
BISE  A TOUS  Monique
Repost 0
claire-le-pan-de-mur.over-blog.com Claire - dans souvenirs
commenter cet article
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 16:12

Décidément la pluie ne cessait pas et notre Claire désespérait sous son parapluie....

- Que faire , que faire ?
- " Ouvres ta boite à souvenirs" lui souffle une petite voix.
- Oui bien sûr... Mais il y a tant de souvenirs dans cette boite!!
- De bons,  de joyeux,  de tristes, de troublants  aussi...
- " Et pourquoi pas un souvenir coquin ? insiste la petite voix!
- " Euh... Tu crois ?  - Je vais choquer.
- " Mais non... Tout le monde à des souvenirs coquins"
- " Ah bon ! Puisque tu le dis... Je me jette à l'eau !
- " En plus avec ce temps je n'aurai pas de mal à me mouiller

Et c'est ainsi que votre amie Claire raconte, pourquoi et comment elle se jeta dans la Vésubie cet été 1990

                               

                 1990 
     CETTE ANNEE LA ....


- J'ai 53 ans - Des années de restauration derrière moi - Une reconversion dans le "secrétariat"
Un vieux rêve, un grand défi !


            
 Innauguration de l' As. AIDE à Nice - 1990
                            
- Après moulte stages prometteurs, aucune entreprise ne voulait m'enrôler because mon âge. Pourtant l'Etat offrait 10 000fr à qui m'embaucherait.
A moi de constater que je ne valais même pas 10 000 fr : La honte !
Donc je m'enrôlais "bénévolement " dans cette  As. d'Aide aux chercheurs d'emplois: "Chercheurs" dont je faisais partie. Avec mon passif de "baronne"... Je fis un tabac !
Très "sociale" - dévouée - très conne aussi, je devins vite 
"Secrétaire générale"- Promue Présidente d'antenne sur Paris !!
Forcément lorsque vous faites 15h par jour gratos, vous êtes appréciée, donc exploitée un max... Avec devant la gueule, une belle "carotte"... Forçément !!
La vie  associative et ses dérives feront l'objet d'un post,
Un autre jour de pluie, ou plus exactement de tempête  !
Mais revenons en ces temps.

Fête des mamans en 1989

Notre Claire sait travailler, garder ses petites enfants, s'amuser, aller danser et faire l'amour!! Super womann  quoi !
Et a 50 ans sachez  Mesdames et rassurez vous-en, nous avons encore de nombreux prétendants
Ils s'appelaient, ils s'appelaient.... Contrairement à la chansonnette, je me souviens de quelques-uns : Pierre, Jean Pierre,  Claude, Jean Claude etc...
        - Mais aucun Patrick ...Ni Alain et encore moins Meldix 
- Je sent que vous piaffez d'impatience, si, je le vois d'ici.
- "Alors, Raconte. Comment ç'a c'est passé chantait l'ami Bécaud
- Donc, en ces temps de galère mais heureuse, Claire allait au dancing deux fois par semaine, en plus de son travail ! Jogging tout les soirs sur " La Prom'" sans oublier les virées "casings" à Monaco !
La super forme, la super ligne...
- Au Dancing elle rencontre Jean Claude ; danseur de rock, et de slow: Un tombeur, l'étalon number one.
- Mince, élégant, séducteur, beau parleur, patron d'un magasin de fringues donc TOUT pour séduire ! Et avec ça sûr de lui.
Pourtant pas vraiment beau ni costaud,  mais très très charmeur.
- Jean Claude et Claire se plûrent et dansèrent toute la nuit....
- Jusque dans le lit de Claire!!
Le lendemain Jean Claude avait complètement séduit notre Claire qui, ses vingt dernières années,  n'avait pas eu souvent  le divin  plaisir de jouir!! 
- HE OUI !!! Malgrès notre bonne volonté, nous, pauvres femmes, n'atteignons pas toujours le Nirvana !!
- IL FAUT QUE CELA SE SÂCHES... Une fois pour toutes !!
- Ce fût une liaison idylique durant 3 mois: Un record pour notre Claire, rarement amoureuse.
- Et j'en viens à cette journée, ce souvenir merveilleux  ou J C  qui aimait la "randonnée", emmena Claire à la montagne pour le plus grand bonheur de cette dernière.... Etc.
- C'était  en plein mois d'Août, un dimanche, le panier, le rosé, la couverture... J C  n'avait  rien oublié.
Il faisait si beau, si chaud. Les arbres complices....cachaient si bien nos amoureux que ce qui devait arrivé, arriva...
Nos deux frippons s'en donnèrent à coeur joie!
Heureusement l'écho se fit discret.
A deux pas se trouvait une rivière, la Vésubie.
Et notre Claire après ces exploits, toujours "battante", courru toute nue et toute chaude jusqu'à la rivière...
- Là, elle ne résita pas au plaisir  d'une douche "naturelle " que lui offrit une cascade.
- JC lui, ne manqua pas de fixer "l'instant charmant" sur sa pellicule.
- Et c'est cela le plus innoubliable, le plus beau de ce souvenir !!

- Voilà que s'achève l'histoire d'une biche, d'un étalon et d'une rivière.
- Euh... un petit problème quant-même, l'eau glacée,  sur des jambes brûlantes...
- Ben, je vous mets au défis d'aller au travail le lendemain matin.
- Des douleurs fulgurantes dans les mollets de notre "aventurière" et ce durant deux jours ! Donc doublement innoubliable souvenir.
- VOI-LA... J'espère vous avoir divertis avec ce souvenir authentique!!
 MJ.
        

             

Une bonne douche  sous la cascade   d'eau glacée!!

 ** Baronne : Patronne de bar

Repost 0
claire-le-pan-de-mur.over-blog.com Claire - dans souvenirs
commenter cet article
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 16:16

Holly, notre chienne, tu es à ta place, dans ce blog  des "Souvenirs"



                                    JUJU   et   HOLLY  -  1993  

  Holly, notre chienne est partie au paradis des chiens...

Arrivée chez nous  en 1992, Holly fût accueillie comme la  troisième enfant de notre la famille. Elle a fait partie de toutes nos fêtes, et peut - être aussi de quelques chagrins.
Agée de 18 ans,  très malade,  il a fallut prendre l'insupportabledécision...La piqure délivrance... Dominique a fait ce voyage seule... Avec Holly si confiante...
Cela me fais peine que ma fille ne m'ait pas appelée pour l'assister, la soutenir.            Au téléphone ses larmes m'ont  écorché le coeur !!
- Ma fille, je t'aime, et tout ce qui te fais mal, me fera toujours souffrir" Maman.  " De tendres pensées pour HOLLY "

              A la mémoire de nos animaux disparus

Derzouz, Holly,  nos chats Néo et Louky, Minus, Fripounne,et Poussy

 Juste à côté du paradis se trouve un endroit appelé le "Pont de l’Arc-en-ciel".
Ce pont relie le ciel et la terre.
De ce côté du pont se trouve des terres faites de prairies, de collines et de vallées.
Quand une bête chérie meurt, l'animal va à cette merveilleuse terre. 
Il y a toujours de la nourriture et de l'eau, sous un chaud climat printanier.
Là, les animaux vieux ou chétifs sont à nouveau jeunes.
Ils jouent toute la journée les uns avec les autres,heureux et confortables.
Il n'y a qu'une seule chose qui manque...
Ils ne sont pas avec la personne qui les a aimés sur terre
Puis ensembles, vous traversez le pont Arc en ciel
pour ne plus jamais être séparés.

En espérant que ce petit poème puisse apaiser un peu  ton chagrin d'avoir perdu  des animaux chers à ton coeur... Maman


Repost 0
claire-le-pan-de-mur.over-blog.com Claire - dans souvenirs
commenter cet article
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 14:59
Ciel-de-printemps.jpg
Y a des matins comme ce matin là...
Où là-haut dans le ciel, 
Un peintre magicien,  vous offre sa plus belle palette de couleurs.
Il vous suffit juste de  "regarder"....

Nous sommes le 21 Mars et.... c'est le printemps,
Euh... Mon 71 ièm  "printemps"  
Alors le coeur se gonfle d'un bonheur inexplicable, la vie court dans vos veines... C'est si bon, la vie...
Après un long instant de contemplation, vous sentez que vous faites "partie" de ce tableau, de cet "univers"...
Alors l'envie vous prend de prendre un pinceau imaginaire et d'écrire....   
MERCI , MERCI !! 
Et c'est d'un coeur léger que vous entrez dans votre appart.
Grand branle-bas... On sort le balais, on frotte les vitres, on dépoussière, on cire....
Obligée de constater que c'était un peu "sale"...quant même !!
Un bon coups d'chiffon sur les vitres, change les rideaux,le sombre couvre -pied , et déhousse les "houssins"...
- Vas-y mets du bleu, du blanc, des fleurs, des dentelles jolies,
et vire-moi ici ,et rajoute -moi là...
ET change les décors... Voici le mien ce jour.

03 Printemps

Le canapé et le coin fenêtre  
Hélas une  seule chaise...Pour ce repas....
Mais 6 chaises attendent, les invités du dimanche !!

  toujours le petit coin à Léo, Auquel se rajoute maintenant le livre de Jeannette.... Que je lis à toutes petites doses  because, qu'il faut s'attaquer à la réfection de la cuisine!!

Bin oui.... c'est  ça aussi... l'printemps !!!


Et ce tableau... C'est t'y pas beau !!

        
Et celui-ci... C'est t'y pas d'la couleur du printemps ? !!!

Et now,  les petits détails de mon coeur.... Le berger de mes 15 ans et sa bergère...
Pour vivre en bonne intelligence avec mes souvenirs 
Pépère et mémère.... Mes deux chéris  Et aussi ...

-  "Lorsque l'enfant paraît "

En 1956, première sortie en famille dans les jolis bois de Meudon

Enfin sans oublier   "MAMAN SORCIERE " 
Qui se pavane dans son fauteuil  "Emmanuelle "
J'ai pardonné.... Mais faut quant même pas trop me narguer,
avec ton p'tit...
- "COUCOU"  !!! Je suit  là  ! ! !
Bin oui t'es là...  T'était pas là...  et puis t'es partout à la fois .... OUBLIONS!

       
ALLEZ ... Toute bonnes choses ont une fin.... Bonsoir,
           Ou bonjour... c'est selon!!   MJ

Repost 0
claire-le-pan-de-mur.over-blog.com Claire - dans souvenirs
commenter cet article
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 09:35

 

Tout au fond du "jardin de Claire" se dresse un mur...
Les ruines d'une petite résidence.
Depuis des années Claire se rends dans ce jardin.
Depuis des années Claire rêve devant ces ruines.
Depuis toujours Claire est fascinée par ces murs à l'abandon.
Dans ces murs où dorment des vies...

Lors de ses promenades à Paname où dans les campagnes...
Claire s'arrête et son imagination crée  un "petit théâtre"
où  elle plante son décors.
Suivant ses humeurs, ses souvenirs sont gais, parfois tristes: mais toujours authentiques.  
 
Ainsi est né ... LE PAN DE MUR
Sur ce  "Pan de mur"  apparaissent encore quelques vestiges.
Un escalier y a laissé sa trace. Quelques vieux papiers peints pendent.
çà et là,
une chambre, ou  nid d'enfant, ou d' un salon, salle commune... S'accrochent  aussi les restes d'une cheminée, traces de tableaux, 

Au raz de la ruine, quelques tomettes brisées jonchent la terre battue...
Un vieux banc de bois se trouve là,  comme  une invite à la confidence.
Alors Claire se pose et  vous  raconte "ses souvenirs" 

Repost 0
claire-le-pan-de-mur.over-blog.com Claire - dans souvenirs
commenter cet article

  • Claire

MA DROLE DE VIE

Résultat de recherche d'images pour "livre gif animé gratuit"  A L'automne de sa vie Claire se pose, raconte ses souvenirs

TU NAIS SEUL, TU MEURT  SEUL,  ENTRE LES DEUX IL Y A DES FAITS DIVERS. CHOISISSEZ BIEN VOS FAITS DIVERS  L Ferré

    MON ENFANCE 

 1955 - 1960 MARIAGE

LE CHEMIN  DE LA LIBERTE

1960 - PORTE DE PANTIN

BILLANCOURT - RUE BROCA

1969 LA SCHLAGUE

1970 - 1980  NICE

1970  - LE SELECT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         

MONTMARTRE

  UN AMOUREUX DE MONTMARTRE

    MONTMARTRE SECRET

POESIES - TEXTES

POESIES

J'AI FUIS     J'AI VU       RÊVERIE

 A MON ETOILE      ODE A MON CHAT

 RACINES    REQUIEM     PEUT - ETRE

RENCONTRE

TEXTES

2012  ECRIRE   

 MA TANTE JO   TU ME MANQUES

IMPOSSIBLE AMOUR

LE RÊVE FOU

LE SATELLITE PERDU

 

                                                                                                                              

 

ENFANTS DE LA GUERRE

      GERALD