Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout au fond du "jardin de Claire" se dresse une  ruine. 

Depuis des années Claire rêve devant ces ruines.

      Ainsi est né ... LE PAN DE MUR

Un escalier y a laissé sa trace. Des vestiges de  papiers pendent.

Çà et là, une chambre,  nid d'enfant,  salon,

Trace d’une cheminée Traces d'une vie... .

 Claire se pose et  vous  raconte "ses souvenirs" 

 

1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 14:52
THE CRASY STORY  raconte un rêve authentique, un rêve fou dans lequel revient l'être aimé 55 ans après l'histoire.  D'UN AMOUR IMPOSSIBLE.

ACTE I 

Il était là, à la sortie de cette bouche de métro, la même qu’il y a longtemps.

Il lui avait donné ce rendez-vous quelques jours auparavant, et depuis elle ne savait quoi en penser.

Le voilà devant elle, il n’a pas changé. Ses yeux noirs l’enveloppent tout entière.

ELLE, elle est là, sans voix, le cœur battant… Chancelante sous l’émotion.

Il l’a rattrape dans ses bras, la serre à l’étouffer - Dans son oreille il murmure…

- «  Ma guerrière, Comme tu es belle, comment j’ai pu, comment j’ai pu »
Le reste se perd au fond de sa gorge, il dévore sa bouche de baisers longs, longs.
Puis  il regarde le  visage aimé, renié, mais jamais oublié , enfouissant ses mains dans les longs cheveux de la femme. Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils se retrouvent.... Devant cette bouche de métro, comme avant.

La suite se trouve: Dans les pages colonne de gauche. Suivre ce lien :   link
Ce rêve puisqu'il s'agit d'un rêve est la suite de cet  "AMOUR IMPOSSIBLE" des années 60

Partager cet article

Repost 0
claire-le-pan-de-mur.over-blog.com Claire - dans souvenirs
commenter cet article

commentaires

claire 01/11/2012 11:29


Hé Hé Cari cariiiitooo!! Je vois que les histoires coquines ont beaucoup de succès!, et c'est tant mieux nous sommes bien vivantes lorsqu'on parles
d'amour s'pas !!!! 


Merci de ton passage et bises de Nice

caro.carito 14/10/2012 21:03


j'aime beaucoup ce texte, ce décalage et Ferré...

Bruno 13/10/2012 18:57


Re: L'indonésie...


Marcel Aujourd'hui à 18:53



http://www.youtube.com/watch?v=FdtGK9U_r9Q&feature=plcp

http://www.youtube.com/watch?v=ChmoEI0iVCg&feature=relmfu

http://www.youtube.com/watch?v=Yujo4tS-XwY&feature=plcp

la nonna 13/10/2012 15:26


je decouvre... et  une belle baffe en plein coeur.... combien de matins ? combiens de souvenirs oh combien audacieux...souvenirs qui s'eloignent ,qui effacent les contours d'un visage
....reste un gout fugace et une douleur foudroyante lorsque les mains ont apaisé une douleur faite de passé.(amicalement bisous)

claire 10/10/2012 09:33


@Pat:     Merci beaucoup, je suis doublement touchée du
fait que je doute toujours de "mon style"  ais-je seulement un style ? ou plusieurs ? Bises de Nice

PAT 09/10/2012 17:35


Je reviens pour te dire que je suis pas d'accord avec le terme  "gribouillage"  .Non c'est beaucoup plus que ça
et perso j'aime comme tu "racontes"

PAT 09/10/2012 17:31


J'ai ressenti beaucoup d'émotion en te lisant puis un peu de tristesse également.Le temps passe et les souvenirs restent...Et il faut continuer avec ce manque et cette douleur qui sont bien là.


J'ai trouvé ça joliment écrit.A la fois avec passion et beaucoup de pudeur.Je trouve que tu as bien dosé le coté érotique de ton rêve.Tu écris vraiment bien Monique.


Bisous


 

claire 09/10/2012 11:58


@Stella: Hum... Ton com me déçoit te connaissant :  "Peut mieux faire "  


je te met un B...  Et puis écrire  ici c'est pas du talent ... C'est un peu gribouillage - Mais je te bise quant-même parce que tu
l'vaut-bien


@gballand: Ah... voilà une "connaisseuse" Je te remercie de cette solidarité bien féminine. 

gballand 08/10/2012 21:52


Eh bien, dites-moi, ça décoiffe. Une lecture étonnante et émouvante, cette marée d'amour et de jouissance bercée par un rêve. C'est fou comme un homme peut-être aussi présent dans un rêve, mais
comme vous le dites, cela nous est arrivé à toutes, ce rêve étrange et pénétrant ;)


 

stella 08/10/2012 21:38


tu as un vrai talent 'd'écrivaine"; bravo

claire 05/10/2012 19:09





@Pat Lévy: (La cousine;)-  Euh... Disont que les pensées sont plus fortes que les mots alors cet exercice fût difficile.
Un blog est publique, sur un livre j'eusse fait de mon pire  ... Ce qui aurait fait très plaisir à l'ami Cédric. Ce rêve s'est imposé. C'est pour ne pas "oublier" que je l'ai
écrit.


Quant à Léo: Avec le temps c'est une autre histoire. D'amour et de
haine. C'est la haine qui a gagné le combat: Un mail s'impose





@ Cédric:    MDR  que sais-je encore!! Rire toute seule dans mon lit  ce matin, quelle thérapie!! Je vais te recommander
auprès de Christine Angot. Euh, dans la description t'aurais pas oublié les "bruitages" Ah Ah!! houuuu


Ah toi... Si je ne t'avais rencontré dans cet ascenceur ,
 j'aurais vraiment râté quelque chose!! Bises



Cédric 04/10/2012 19:12


Une autre, une autre, une autre... de la sueur, des corps qui glissent, des vêtements qui se déchirent, de la passion, des baisers dévorants arrhhh!

patricia levy bénoliel 04/10/2012 16:26


Oui avec tout ce que je viens de lire c'est un peu dur dur de faire un commentaire ! déjà superton talent d'écriture, tu dis que tout le monde peut écrire en "osant" je n'en suis pas certaine! je
finirais juste en disant que je ne suis pas d'accord avec ton idole Léo, "avec le temps...." je trouve que c'est une vision triste et pas vraie! Il est tjs temps d'aimer et de vibrer pour
quelqu'un ou quelque chose... mais c'est un vaste sujet! merci pour ton rêve!

claire 04/10/2012 09:59


@ Catoue: Veinarde!! faire ce rêve une fois par an!! Comme je t'envie... Et puis non, le reveil est trop décevant. Sûr qu'à ton age je LE tromperai
le jour même... mais,dans la réalité ! 


@ Esterina: Oui, et pourtant... Ce rêve, il a fallut l'attendre toute une existence. Les rêves sont capricieux. Bien sûr,il dans les rêves, comme
dans la vie il y a des "passagers". Mais seule une passion, même dans la douleur, vaut la peine d'être vécue.


-"L'amour" - On le rencontre, on l'apprivoise, je dirais presque on le façonne. et pour finir on s'en accomode: C'est confortable l'amour.


- La "passion" elle, elle surgit, vous brûle, bouscule toutes raisons, viole et éveille tous vos sens. Tout est bon dans la passion.  


- Hélas, la passion est une "dévergondée" qui vous lâche un jour, au coin d'une rue, vous laissant dans la gorge,un goût de miel et la brûlure du piment.


@ A chacun de vous : J'ai adoré vos commentaires. 

Esterina 03/10/2012 16:09


Je suis toute émue à la lecture de ce merveilleux rêve !!! Cette passion brulante quand on l'a connue... comment pouvoir s'en passer...et pourtant !!!!rhhha bon il reste le souvenir douloureux,
ceretes,  mais oh combien délcieux. Clore nos paupières en pensant à cet autre, dormir n'est plus du temps perdu !!!!


Tu prêches une convaincue.


Belle journée

MAMIECATOU 02/10/2012 15:21


c'est digne de toi! bravo ,je comprends,je te comprends !


j'ai parfois ausi ce genre de rêve ,une fois par an ,je suis avec Lui! je mets deux bonnes heures à m'en remettre

claire 02/10/2012 09:16


@Bégui: Euh , détrompe-toi l'ami. Je connais et je pressent 2/3 /4 de mes lectrices très capables de faire le même récit, si elles  "zozaient"
- Quant à la "bouche de métro" c'est l'insolite, son nom  est sans importance, un peu comme le trajet - du métro à l'hôtel -C'était un rêve!!  It is the dream  mon côté snob ;>)
Tu connais ?


@ Patrick: Aucun doute pour les mains... Je te sais trop sensible aux histoires d'amour qui finissent mal. Je retiens ces belles phrases tellement
justes, mais je lutte contre la bonne bouff, la confiture et le chocolat que j'adooorre! Bises sucrées

chaourcinette 02/10/2012 08:53


très, très chaud effectivement......j'aurais aimé que ce soit la réalité et non un rêve....J'aime le commentaire ci dessus avec ses citations tellement vraies.....


Merci Claire !

Patrick 02/10/2012 03:01


J'ai aussi suivi ton conseil pour les mains ;) mais était-ce vraiment nécessaire ? à vrai dire j'ai été plus ému qu'excité...  :( ça m'a fait penser à ces petites phrases : "Le dramatique de
la vieillesse, ce n'est pas qu'on se fait vieux, c'est qu'on reste jeune." - O. Wilde, et "La vieillesse est le pire des maux, car elle prive l'homme de tous les plaisirs en lui laissant
l'appétit." - Giacomo Leopardi... heureusemnt, il reste la bouffe !!! :D

Bégui 01/10/2012 18:34


La vie d'Emanuelle est un roman de bibiothèque rose à coté. Mais le rêve devient cauchemard au réveil. Toutes celles qui te lisent peuvent passer leur chemin, circuler, y rien à voir (à lire). Ce
qui est sublimal avec toi c'est qu'on passe "d'un merveilleux dimanche", aux émois les plus torides. Pourtant manque un détail : le nom de la bouche de métro.


J'ai suivi ton conseil, j'ai gardé les mains sur le bureau

  • Claire

MA DROLE DE VIE

Résultat de recherche d'images pour "livre gif animé gratuit"  A L'automne de sa vie Claire se pose, raconte ses souvenirs

TU NAIS SEUL, TU MEURT  SEUL,  ENTRE LES DEUX IL Y A DES FAITS DIVERS. CHOISISSEZ BIEN VOS FAITS DIVERS  L Ferré

    MON ENFANCE 

 1955 - 1960 MARIAGE

LE CHEMIN  DE LA LIBERTE

1960 - PORTE DE PANTIN

BILLANCOURT - RUE BROCA

1969 LA SCHLAGUE

1970 - 1980  NICE

1970  - LE SELECT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         

MONTMARTRE

  UN AMOUREUX DE MONTMARTRE

    MONTMARTRE SECRET

POESIES - TEXTES

POESIES

J'AI FUIS     J'AI VU       RÊVERIE

 A MON ETOILE      ODE A MON CHAT

 RACINES    REQUIEM     PEUT - ETRE

RENCONTRE

TEXTES

2012  ECRIRE   

 MA TANTE JO   TU ME MANQUES

IMPOSSIBLE AMOUR

LE RÊVE FOU

LE SATELLITE PERDU

 

                                                                                                                              

 

ENFANTS DE LA GUERRE

      GERALD