Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout au fond du "jardin de Claire" se dresse une  ruine. 

Depuis des années Claire rêve devant ces ruines.

      Ainsi est né ... LE PAN DE MUR

Un escalier y a laissé sa trace. Des vestiges de  papiers pendent.

Çà et là, une chambre,  nid d'enfant,  salon,

Trace d’une cheminée Traces d'une vie... .

 Claire se pose et  vous  raconte "ses souvenirs" 

 

3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 14:33

2012 Rembobiner le film...

                Faire marche arrière, et vous regarder dormir

 

Printemps-2011.JPG

A Tigrou mon amour,

Un an que tu es parti et je pleure encore ton absence. 
Pas un jour passe sans que je ne pense à toi
Mon beau chat, mon amour

          Sur mon mur me reste ton image, 

A porté de mes doigts, ou chaque jour,
J'effleure le bout de ton nez, 
Puis suivant cette petite ligne verticale 
Je descend jusqu'à ton adorable museau
Mon beau chat, mon amour  

Tant de fois je t'ai pris dans mes bras.
Tant de fois tu dormais dans mon cou
Maintenant que tu es parti pour toujours
Alors que dans un demi sommeil je te cherche en vain
Comme avant, lorsque l'angoisse des nuits me surprenait, 

Et qu'alors je glissais mes mains
De ton ventre chaud jusqu'à ton cou.
Ton cou vibrant de voluptueux "ron-ron "

Oh, si seulement je pouvais encore t'entendre...
et me rendormir, e
t rêver de toi, de toi.
Mon beau chat, mon amour

Ne plus pouvoir te prendre dans mes bras
Et cette plaie dans mon coeur grande ouverte
Je ne peux même plus te situer
Là où je t'ai déposé au flan d'une colline
Qui me semblait si acceuillante.

"ILS" t'ont déterré, Qui ? Homme ou renard ?

J'ai cherché, mais n'ai pas retrouvé ton corps
Qu'une boite déchiré, et ta petite couette bleue
Mon beau chat, Je ne sais plus où tu dors
Et c'est bien cela qui me fait le plus mal
Où es-tu mon beau chat, mon amour.

Il me reste la vidéo de ce mois de mars maudit, 
Et Dieu merci, multitudes images de toi
Où tu dormais dans mon cou, dans mes bras,
Sur mes vêtements, dans mon lit...

Même si cela me fait mal, reste blotti dans mon coeur
Pour toujours, dors mon beau chat, mon amour

MJ

Bout de son nez


                                                                        Câlin du matin  On-est-bien-nous-deux.JPG                                                                                              03 Thimy SDF


 Mars  2011 -  Moi, Tigrou, Thimy 3 futurs SDF ? Mais non,  grace à notre bonne étoile...
Et toujours merci à l'ami bienfaiteur qui se reconnaîtra.
Et m
erci quant même a cette  "chienne de vie " - Mais  fallait - t-il  me prendre Tigrou ?
-  Si  - "Le bonheur, çà vient toujours après la peine "... alors j'attends. MJ

  
                                           
  

 

Partager cet article

Repost 0
claire-le-pan-de-mur.over-blog.com Claire - dans Poésies
commenter cet article

commentaires

claire 10/04/2013 09:28


Merci dame Gballand: Tellement facile la poésie quant il s'agit d'écrire ou décrire un véritable amour... Merci de votre petite griffe.

gballand 09/04/2013 21:56


Eh bien, un vrai poème d'amour. Je n'ai jamais eu d'animaux - à part un poisson rouge ;) - mais j'imagine bien ce que cela doit être.

PAT 09/04/2013 16:27


Ne t'excuse pas Monique car tu n'as pas réveiller mon chagrin puisqu'il est là et si écrire te fait du bien,alors continue à le faire.Quand à la patience,tu as raison car il faut du temps pour
"apprivoiser" un autre petit Ami.Reviens nous en meilleure forme et passe un bon séjour dans ton cher Paname.


A très vite la belle de Nice

claire 09/04/2013 11:21


MERCI, MERCI encore à chacun de vous et surtout pardon de ce post si triste, a écrire, a lire. Mais cela m'a un peu aidé a moins souffrir. OUI cet " amour de
chat était fusionnel" Pas un geste, pas un regard sans réponse. C'est toute cette complicité qui me manque.  Pardon Patricia de reveiller ton propre chagrin.  J'ai écris...  Si "
Ecrire c'est hurler en silence". J'espère aller mieux. J'espère  aussi  séduire, charmer Thimy pour qu'il soit moins sauvage. Enfin j'arrive à le prendre quelques secondes dans mes
bras... Mais il dors toujours sur sa chaise... trop loin de moi. Cela me ferais tellement de bien de l'entendre ronronner... Enfin il est docile et gentil, j'ai droit à des petites "galipettes"
lorsque je rendtre c'est déjà çà. Patience.


L'écriture ? hum... C'est la "page blanche" vous l'aurez compris. Un petit tour à Paris me rendra les idées plus sereines. Je reviendrai milieu Mai. Ici je
ne me sens toujours pas vraiment "chez-moi" et ce ne sera jamais "chez nous"


BISES ET TOUJOURS MERCI A TOUS.Pastelle, Begui, Chaourcinette, Esterina, et la tendre Pat.

PAT 08/04/2013 21:45


C'est les yeux plein de larmes que j'ecris ces quelques mots car encore ce soir,en fermant les volets j'ai "cru" le voir courir mais hélas ce n'etait qu'en rêve et je compatis tellement à ta
douleur.Certes,il y a les petits nouveaux et ils nous aident de leur mieux a faire sans celui ou celle qui est partit mais la plaie est ouverte et ce n'est pas simple du tout de continuer
sans lui....Tu etais tellement fusionnelle avec tigrou que le manque est encore plus présent mais sache qu'il est là et qu'il est triste de te voir si peinée.Tu sais en ce môment,je rêve beaucoup
de mon phébus et mes rêves sont si intenses que j'ai le sentiment de le sentir tout près de moi.Cela fait 16 mois et la douleur est toujours intense et il y aura toujours des dates maudites qui
nous rappelleront leur départ.Je reste persuadée Monique que tu reverras ton tigrou...Ailleurs bien sûr et il en sera de même pour moi.Jamais je n'aurai cru à quel point le départ de phébus
m'attristerait autant et à quel point la pente serait dure à remonter mais une amie m'a dit un jour "tu sais ton phébus mérite bien que tu pense à lui avec le sourire".Alors,je m'efforce de le
faire même si ce n'est pas toujours facile.Saches que si tu as envie de parler de tigrou,nous sommes là  pour t'ecouter Monique et je pense très fort à toi dans cette période difficile.De
gros bisous et de tendres pensées à ton tigrou adoré.

Esterina 05/04/2013 17:16


Ceux que l'on a aimé ne disparaissent jamais...ils vivent à jamais dans notre coeur, que se soit un être, un chat, un chien...ils sont là...mais je crois qu'à un moment il faut que ce souvenir
devienne heureux...je me dis quelquefois (quand le moral est au beau fixe) j'ai eu de la chance de les avoir avec moi ...et je vais mieux...


des gros bisous pansemants pour soulager des maux...


courage ma jolie gisquette de Nice

Bégui 05/04/2013 16:04


J'ai connu ça aussi, le mien je l'ai trouvé dans un buisson, il avait 2 jours, nourri au biberon, il nous a accompagné 22 ans. Il repose à l'entrée de la propriété, sous un cèdre. Je n'en veux
plus, mais....Un seul être vous manque....: Lamartine je crois.


Bizzzzz

chaourcinette 05/04/2013 15:03


je veux plus de chats pour ne plus souffrir ....ça me manque, mais à choisir.......!


en plus, l'homme, frappadingue des chats, déprime durant des mois....je peux plus!! 5 chats nous avons eu....et 5 chats sont partis vers ailleurs....alors, STOP....bises!

Pastelle 04/04/2013 13:27


Ne le cherche pas sur la colline, tu sais bien qu'il est dans ton coeur. 


 

Claire 04/04/2013 09:35


@ Corinne, Carito, Patrick Merci d'avoir compris qu'il me fallait évacuer ce mal être:  " Ecrire c'est hurler dans le silence"  (chépuki non plus)
Comme toi Patoch  euh Patrick ... suis pas douée pour les citations  . Voilà, je l'avoue, que je
"dépressionne" un peu, mais suivant les actus ce matin nous sommes 70% des français dans cet état. On se demande bien pourquoi?  Bises a tout trois.

Patrick C 04/04/2013 01:45


Chagrin d'amour... comme ça fait mal... l'évacuer, en partie, par tes mots est encore une preuve d'amour. "Un être vous manque et tout est dépeuplé" (Jesaipuki)

Corinne 04/04/2013 00:46


Comme je ressens profondément cette peine ! C'est terrible de perdre un être aimé, fut-il un chat ! J'en ai déjà pleuré des minets certains plusque d'autres et je n'ose imaginer qu'un jour
Clarence mon adorable chat qui louche, partira aussi, j'espère le plus tard possible, c'est aussi un chat d'amour... Puis il y a aussi Chester nôtre si vieux boxer.. Bon j'arrête là j'étais venu
faire un câlin à une personne sensible dans la peine...


Bisous et à bientôt Claire


Corinne

caro_carito 03/04/2013 21:35


Une bise... moi aussi, j'aime ces moments-chat en duo. Cela me manquerait.


 


Un bisou. Et merci pour la musik...

Claire 03/04/2013 18:09


- "Un coeur mangé par la cervelle" C'est bien là mon chagrin.  Je ne peux oublier mon chat, il me manque, chaque jour, chaque nuit, chaque
heure..


Ecrire ce jour, évacuer, combler ce manque. Qui me dira si j'ai tord ou raison. Il y a bien ce petit coquin de Thimy - Mais tellement, tellement different,
indiférent...      -Je guette, j'implore ses ronrons niet! Pourtant lorsque j'arrive j'ai droit à de bien jolies roulades: signes de joie... Alors pardon petit Thimy et
patience...

  • Claire

MA DROLE DE VIE

Résultat de recherche d'images pour "livre gif animé gratuit"  A L'automne de sa vie Claire se pose, raconte ses souvenirs

TU NAIS SEUL, TU MEURT  SEUL,  ENTRE LES DEUX IL Y A DES FAITS DIVERS. CHOISISSEZ BIEN VOS FAITS DIVERS  L Ferré

    MON ENFANCE 

 1955 - 1960 MARIAGE

LE CHEMIN  DE LA LIBERTE

1960 - PORTE DE PANTIN

BILLANCOURT - RUE BROCA

1969 LA SCHLAGUE

1970 - 1980  NICE

1970  - LE SELECT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         

MONTMARTRE

  UN AMOUREUX DE MONTMARTRE

    MONTMARTRE SECRET

POESIES - TEXTES

POESIES

J'AI FUIS     J'AI VU       RÊVERIE

 A MON ETOILE      ODE A MON CHAT

 RACINES    REQUIEM     PEUT - ETRE

RENCONTRE

TEXTES

2012  ECRIRE   

 MA TANTE JO   TU ME MANQUES

IMPOSSIBLE AMOUR

LE RÊVE FOU

LE SATELLITE PERDU

 

                                                                                                                              

 

ENFANTS DE LA GUERRE

      GERALD