Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout au fond du "jardin de Claire" se dresse une  ruine. 

Depuis des années Claire rêve devant ces ruines.

      Ainsi est né ... LE PAN DE MUR

Un escalier y a laissé sa trace. Des vestiges de  papiers pendent.

Çà et là, une chambre,  nid d'enfant,  salon,

Trace d’une cheminée Traces d'une vie... .

 Claire se pose et  vous  raconte "ses souvenirs" 

 

29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 18:07

   C'est parce que des mécréants ont osé  s'attaquer à nos croyances en massacrant  un prêtre  dans l'action de son office  que j'ai repris quelques lignes de ce livre acheté après le décès de Michel DELPECH.  

 

 " J'AI OSE DIEU . Le coming out spirituel de Michel Delpech, le chanteur ouvre les porte de son intimité et parle de sa vraie passion, la théologie chrétienne. Qui est dieu? Quel sens a la vie? Quelle porte ouvre la mort? Ce sont les questions  dans lesquelles il se plongeait quand il n'était pas sur scène, menant une double vie de paillettes et de croyant.

     Michel écrit en avant propos: " J'ai probablement toujours été chrétien. J'ai été baptisé peu après ma naissance, je suis allé au catéchisme, une belle cérémonie a été organisée pour ma première communion, et je conserve, comme tout le monde, des souvenirs ennuyeux des messes de mon enfance..... A l'adolescence Dieu ne faisait plus partie de ma vie qui avait basculé dans la musique......   Je n'avais pas 30 ans, j'étais ce qu'on appelle une idole...... Durant cet intermède, la descente, en moi et hors de moi, a été grande. J'ai connu le chaos, j'ai tâté le bouddhisme etc... M. Delpech.

       LETTRE NON POSTEE A MICHEL DELPECH

 
    Cher Michel, je me permet de te tutoyer parce que - tu l'ignore -
C'était à l'Olympia nous  avons passé une belle soirée ensembles. 
    Tu étais en  "vedette américaine" de Gilbert Bécaud .​ Et ben ... moi, ce soir là,  j'ai été "Laurette" pour les clients amis de mon p'tit bistrot de la Mouffetard... Pour les remercier de leur présence, de leur correction, leur fidèle amitié : Ils furent mes invités...
 
    Comme toi, j'ai probablement toujours été chrétienne pour reprendre tes mots... baptême, 7 ans de pensionnat, communion, confirmation, enfant de marie... la totale. Tiens j'y pense j'ai été aussi scout de France. Et sais-tu quelle fut la première chanson de Bécaud que j'ai chanté sur scène lors d'une fête: LES CROIX ...
   " Mon Dieu qu'il y en a des croix sur cette terre, croix de bois, croix de fer, humbles croix familières ...

     Ainsi que nous,  Gilbert était catholique... et Bowie, et  Johnny, Leticia et tant d'autres artistes et inconnus... des milliers, euh que dis-je des milliards, dans ce monde, depuis le big bang!!

    Les année 68, comme toi, un peu fêtarde. Comment elle disait ma mère ? Ah oui: "la bambocharde" Enfin pour finir de te parler de moi... Lors d'une période de grande injustice, j'ai douté de Dieu. Une amie me voyant si malheureuse m'a conseillé une réunion? Qui devait me faire du bien... C'est ainsi que j'ai tâté au bouddhisme -  durant quelques mois.

     Certains préceptes me convenaient. Comme: Notre âme est un miroir, nous devons le faire briller tous les matins... 

    Puis je suis  revenue vers Dieu, il m'étais impossible de ne plus lui parler en regardant le ciel. Je me sentais bien seule. C'est dit.
 
    ... Ce jour je t'annonce la dernière... Une communauté,  dont le nom me donne envie de vomir. A décidée entre autres meurtres, de nous "assassiner" nous les chrétiens, au nom d'un certain  - Allah akbar.
 
    C'est en égorgeant le Père Hamel, un brave curé de campagne, qu'ils ont évoqués leurs sinistres  intentions. Un prêtre âgé de 86 ans, le mettre à genoux, l'humilier. Honte à ces barbares.
 
- Ainsi que toi: Malgré mes doutes,  je parle souvent à Dieu.
- Le remercie de tout ce qui est beau et bien - Mais après de tels crimes je me fâche contre lui... Injustement puisqu'il n'y est pour rien... je sais c'est idiot.
- Ainsi que toi:  J'ai connu des moments d'incertitudes, et puis aussi  deux trois rendez-vous avec LUI. J'ai supplié -" Donnes-moi une preuve,  juste une preuve".
        - C'était à Forcalquier, année 1982. Une mauvaise journée de pluie, la foire avait été interrompue... La recette bien maigre. Une période un peu galère. Je quittais un homme à qui j'avais tout donné. Et surtout l'envie de composer un foyer, car nous avions chacun un enfant... Mais bon cela n'a pas fonctionné.
     Alors je suis partie pour  une autre vie, un nouveau métier.  Avec une poignée de perles, et d'apprêts, sur les foires et les marchés, Nice, Dignes, Aix en Provence... et  même parfois dans la rue. ... Je fabriquais de petits bijoux fantaisies, que je vendais avec un certain succès. Hôtels, campings, dormant parfois à la belle étoile.
    - Pourquoi je me suis dirigée vers cette colline au bout du village?  - Pourquoi, j'ai  rencontré "Un chemin de croix"   qui de tableaux en tableaux  m'a conduite, tout en haut?
- Malgré la pluie? la fatigue,  la fraîcheur et ma solitude ?
 
    - "IL"  se trouvait là, comme dans les églises de mon enfance. Où, devant les souffrances de Jésus portant sa croix...  A chaque panneaux, je priais Dieu. Pourquoi abandonnait - t-il son fils?
 
    -  "Je savais", que la réponse était tout en haut de cette colline. 
    - "ELLE" était là ! - De pierre blanche! La statue montrant  de son doigt, un cœur rouge de sang.
     - "Un signe s'il te plait, et je me battrais autant qu'il te plaira"...
     - En toute humilité, j'ai murmuré: Rien qu'un signe... S'il te plait. Suivit d'un acte de contrition bien nécessaire à ma requête.
 
    -  Puis je me suis tournée vers le village tout en bas...  Il faisait très sombre.  Alors venant du ciel, traversant les nuages, J'AI VU se dessiner un magnifique triangle de lumière: D'aucun diront que c'est le soleil, qui, se montrant au dessus des nuages, de ses rayons lumineux  créait un triangle. Ils n'auront pas tord.
 
    Mais moi ce que j'ai vu c'est ce qu'on appelle  la "Sainte Trinité.
 
   -  Le père - Le Fils - et le St Esprit. Ce qui était surprenant est le fait que, tout en bas, juste au-dessus de l'église de Forcalquier, m'est apparue une  ligne horizontale ensoleillée  "SOUS des nuages noirs". - C'était un triangle parfait.
 
    - OUI , J'AI VU - OUI - CE QUE J'AI VOULU VOIR ! 
    - A cette époque,  ayant toujours avec moi un carnet à dessin... j'ai croqué ce triangle pour ne jamais le perdre dans ma mémoire.
 
    Quelques années plus tard, un ami à qui je révélais cette "rencontre" en lui montrant le dessin,  m'a suggéré qu'il s'agissait du passage d'un  OVNI (Leurs véhicules étant triangulaires) - de plus,  signalés dans cette région?? . Mais bon, entre OVNI, ésotérismes - L'abbé Saunière, la pierre qui bouge, Les vitrages du Louvre :666! - Lui c'était " Satan" qu'il voyait partout dans ses ballades...  Je me suis écarté de "cet ami" gentil, généreux... mais bizarre. Les sciences occultes il  voulait me les inculquer.  
   
        Cette apparition de la Ste trinité, fut pour moi le signe, la preuve offerte. Et je m'y suis accrochée comme une naufragée perdue en mer. IL existait ? pas sûre à 100/100... Mais IL m'avait donné l'espoir  et le courage, que seul l'amour fait naître dans un cœur de chrétien, en recherche d'AMOUR. 
 
    .... Adieu Michel Delpech. Dans XXX temps,  j'espère être à la hauteur de ton exemple et de ta foi. Et surtout : Merci pour ce livre que j'ai lu... relu ! Et relirai  une 3ièm fois. Mais ce sera avec l'aide d' un dictionnaire!! Car toi tu était un  théologien sur toutes les religions. C'était ta passion en plus de la musique.
 
      Euh... Pour la chansonnette,  le succès, la gloire.
      Ben... Moi, c'est  carrément  ratée !!  MJ.
     - Lettre non postée -  à Michel Delpech.
 
Dernier épisode du livre de Michel: Je cite ses quelques phrases, hélas d'actualité:
 
.... Les guerres sont dues à la folie des hommes, elles ne sont pas œuvre de dieu. Elles sont le fruit du péché. Jésus ne déclare pas être venu pour nous apporter ce déchaînement...
.... Même les croyants les plus fervents douteront de l'amour de Dieu et de son existence. Chacun s'acharnera sur son voisin....
..... La barbarie gagne du terrain. Partout éclatent des guerres, des violences, on zigouille pour trois fois rien....
 
.... Le mal fera son œuvre, il déclenchera des séquences terribles....
.... Il ne s'agira pas de guerre conventionnelles, mais de convulsions bien plus dramatiques, plus sournoises....
.... J'ai peur de ne plus comprendre. je me sens un faible chrétien.
M.DELPECH. 
 
Moi: l'auteure de ce blog. Je me sens aussi, faible chrétienne.
- Suite aux divers attentats. A ce putain de camion conduit pas un fou... - Un assassin dans son pouvoir de tuer. 86 victimes dont 6 petits enfants. Un beau soir de juillet !!  M.J.     
      Ce que j'ai vu, et dessiné à Forcalquier

Ce que j'ai vu, et dessiné à Forcalquier

Partager cet article

Repost 0
claire-le-pan-de-mur.over-blog.com Claire - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Pat 12/09/2016 23:52

Ces assassins n'ont pas de religion et ils se servent de cette dernière pour revendiquer leurs idées totalement absurdes....Ils auront des comptes à rendre AILLEURS!!! Je ne veux pas vivre dans la haine car ce n'est pas moi et je veux continuer de croire en l'être humain car il y a de belles personnes et tu en fait partie Monique. Je t'embrasse bien fort

Claire 13/09/2016 16:44

@ PAT et Clémentine Merci, toutes deux vous me confortez à ne pas laisser la haine tourmenter mon cœur.... Mais c'est difficile... Le malheur à deux pas de chez soi est plus cruel a supporter que lorsqu'il est vécu ailleurs, vu sur les actualités. Vous êtes tranquille dans votre lit, devant un concert... alors qu'à quelques pas de cette quiétude... Un homme, un fou, a décidé de tuer avec son camion le plus de personne qu'il lui sera possible. Un contre-effet étrange...

clementine severin 10/09/2016 22:15

Un article d'actualité. A ne pas oublier !
bises

Daisy 14/08/2016 10:23

❤️

Claire 16/08/2016 12:18

Merci Daisy

Daisy 11/08/2016 21:14

Bonsoir Claire,j'espère que tu vas bien,j'ai beaucoup pensé à toi Nice ....

Claire 12/08/2016 20:16

Chère Daisy... Merci d'avoir pensé à moi. Mais surtout à ses 85 personnes assassinés. Tu peux encore y penser car tant qu'il y aura les "traces "de ce crime de sang et traces de pneus ... tout ces bouquets et hommages. Impossible d'être insensibles à la douleur des familles..

christian 10/08/2016 22:32

Bonsoir Clairette
Je ne soupçonnais pas cet aspect de ta vie. Je relis ton texte parcouru d'ombre et de lumière. C'est fort et profond quand tu racontes cette "rencontre" au sommet avec ce Dieu que tu appelais et qui t'a répondu. Mais bien que je comprenne ta "haine" devant ces criminels qui se réclament de l'Islam, je pense qu'elle est ce qu'ils attendent. Ne pas la leur donner, c'est combattre contre l'inhumanité. Tu as lu "Vous n'aurez pas ma haine" écrit par ce journaliste qui a perdu sa femme au Bataclan?
Allez je ne te fais pas de leçon parce que tu es une sacrée nana!
Bonne nuit!

Claire 11/08/2016 12:26

@ christian: @ christian: Merci. D'abord dans christian je vois "christ" OR Le premier Christian (un petit chéri) j'avais 11 ans - Le second, un ami de Montmartre... et des chats! Toi, j'avais 78 ans! Donc... Je ne lâche pas l'affaire LOL.
- Alors oui, "christian2" Fait moi la leçon, la haine me perturbe, c'est pas mon truc. Moi c'est plutôt depuis toujours: tolérance, patience et amour. Mais pour ce que je vois sur la Prom depuis 28 jours... c'est difficile. Même la vue d'un camion me choque. C'est peu dire!! Alors j'ai acheté ce vélo d'occasion pour éviter "les traces "du sang versé. Le ciel bleu, le wattman branché, la mer... Plutôt fraîche. Et je te promet me retrouver comme avant...Pour qu' ILS ne soient pas gagnants. MERCI
Je t'embrasse et à Panam en hiver... j'espère.

marine D 09/08/2016 19:45

Un bel article Claire
Merci

Claire 10/08/2016 14:34

Merci Marine D et bienvenue sur ce blog.. Avoir "osé ce blog" ;>)) - J'ai été voir le votre J'y retournerais car je n'ai pas tout compris la marche à suivre: :>) A bientôt Claire

  • Claire

MA DROLE DE VIE

Résultat de recherche d'images pour "livre gif animé gratuit"  A L'automne de sa vie Claire se pose, raconte ses souvenirs

TU NAIS SEUL, TU MEURT  SEUL,  ENTRE LES DEUX IL Y A DES FAITS DIVERS. CHOISISSEZ BIEN VOS FAITS DIVERS  L Ferré

    MON ENFANCE 

 1955 - 1960 MARIAGE

LE CHEMIN  DE LA LIBERTE

1960 - PORTE DE PANTIN

BILLANCOURT - RUE BROCA

1969 LA SCHLAGUE

1970 - 1980  NICE

1970  - LE SELECT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         

MONTMARTRE

  UN AMOUREUX DE MONTMARTRE

    MONTMARTRE SECRET

POESIES - TEXTES

POESIES

J'AI FUIS     J'AI VU       RÊVERIE

 A MON ETOILE      ODE A MON CHAT

 RACINES    REQUIEM     PEUT - ETRE

RENCONTRE

TEXTES

2012  ECRIRE   

 MA TANTE JO   TU ME MANQUES

IMPOSSIBLE AMOUR

LE RÊVE FOU

LE SATELLITE PERDU

 

                                                                                                                              

 

ENFANTS DE LA GUERRE

      GERALD